USR 3155

Suivre l'actualité par flux RSS

Laboratoire IRAA

Institut de Recherche sur l'Architecture Antique (Antenne de Lyon)

image oiseau MOM

Publication des klèrôtèria

L. Lopez Rabatel (IRAA - Lyon), N. Bresch (architecte à l'IRAA - Paris)

La pratique du tirage au sort, attestée dès les temps homériques, connut un développement très important à l'époque classique à Athènes, avec l'avènement de la démocratie. On se dota à ce moment-là de machines complexes, les klèrôtèria, dont l'usage est mentionné dans les sources littéraires de la fin du Ve siècle au Ier siècle av. J.-C., et dont les vestiges archéologiques représentent une vingtaine d'exemplaires, provenant d'Athènes, pour la très grande majorité, de Délos et de Paros.

Le dossier des klèrôtèria athéniens dont la publication est en préparation, comprend des machines partiellement conservées publiées dans la première synthèse, intitulée Prytaneis : a Study of the Inscriptions Honoring the Athenian Councillors, qui leur fut consacrée en 1937 par Sterling Dow dans le premier supplément de la revue Hesperia, ainsi que quelques éléments inédits parmi lesquels on compte un étonnant fragment en terre cuite de klèrôtèrion miniature. Après la mort de Sterling Dow, qui en avait repris l'étude en 1962, J. Kroll hérita de ce dossier dont il confia libéralement la publication à Liliane Rabatel au cours de sa thèse.

L'ouvrage en préparation, extrait de la thèse soutenue en 2011, prendra en compte également les quelques exemplaires découverts dans les Cyclades, et publiés, pour Délos, par J.-Ch. Moretti, en 2001 et par Kl. Müller, en 1998. Cette étude, tributaire, pour la description et l'essai de typologie des fragments athéniens des derniers travaux de Sterling Dow, se composera d'un corpus descriptif, assorti de planches de dessins réalisés par N. Bresch et d'une synthèse dans laquelle on rendra compte des résultats d'archéologie expérimentale menée pour la compréhension du fonctionnement de ces machines ; des propositions de typologie des klèrôtèria auxquelles conduit l'étude des institutions athéniennes de l'époque classique, et enfin, des conclusions sur les lieux d'usage à Athènes, issues de la confrontation des témoignages textuels et des vestiges archéologiques.

Logo CNRS